La plage Parlee : un moteur économique crucial pour notre communauté

Soutenons la plage Parlee

La plage Parlee : un moteur économique crucial pour notre communauté

Le lundi 21 août 2017

SHEDIAC (N.-B.) – La Chambre de commerce du Grand Shediac tient à  affirmer l’importance de la plage Parlee comme moteur économique crucial pour la communauté et réitérer ainsi son appui au gouvernement du Nouveau-Brunswick pour son approche responsable envers la plage Parlee.

« La plage Parlee joue un rôle inestimable dans la prospérité économique de notre région et de notre province », affirme Ron Cormier, président de la Chambre de commerce du Grand Shediac. « Il est important pour tous les citoyens, citoyennes et leaders du monde des affaires de la région d’appuyer et de collaborer aux efforts et initiatives misent en place par tous les intervenants des secteurs publique et privé afin d’améliorer les conditions de l’eau de notre principal atout », ajoute M. Cormier.

Le ministre Serge Rousselle a fait une mise-à-jour des initiatives du plan d’action du ministère de l’environnement et des gouvernements locaux lors d’une conférence de presse vendredi dernier. Le ministre Rousselle a annoncé que deux projets d’infrastructure, évalués à environ 1,68 million de dollars, débuteront cet automne à Shediac et à Pointe-du-Chêne. Ces projets auront pour but de mieux protéger l’environnement et la santé publique. Le ministre a également confirmé le bon progrès ou conclusion de la plupart des autres projets, annoncés plus tôt cette année par le gouvernement provincial, pour contrer les défis liés à la qualité de l’eau aux plages Parlee et Murray.

En mai dernier, la plage Parlee a été déclarée comme un aspect unique de l’environnement en vertu du Règlement sur les études d’impact sur l’environnement. De plus, les gouvernements provincial et fédéral avaient annoncés jusqu’à 3 millions de dollars dans des projets d’infrastructures et d’études pour soutenir les améliorations de la qualité de l’eau à la plage Parlee.

Le tourisme est un des principaux moteurs économiques pour le Nouveau-Brunswick. En effet, le tourisme représente une industrie de plus d’un milliard de dollars en retombées économiques annuelles pour la province. Près de la moitié de ces retombées économiques sont générées par la région du Sud-est. Une importante portion de ces dernières provient des visiteurs hors province pendant la saison estivale. La plage Parlee est clairement l’un des principaux atouts qui attire plusieurs centaines de milliers de visiteurs chaque été provenant de l’extérieur. Ces derniers dépensent des millions de dollars dans notre économie locale chaque année.

Plus important encore, les entreprises et les familles désirent travailler, vivre et se divertir dans des communautés qui offrent une qualité de vie unique. Une communauté côtière entourée d’eau représente le fondement de la marque et du charme de Shediac. De ce fait, la plage Parlee soutient également la croissance de plusieurs autres industries. Elle représente la principale caractéristique utilisée par tous les intervenants pour vendre la qualité de vie unique de la communauté visant à attirer des familles et des travailleurs à Shediac.

« En tant que ville côtière ancrée autour de la plage Parlee, nous devons être proactifs dans la restauration et la protection de la zone côtière de la plage Parlee et de l’essor des entreprises du Grand Shediac en trouvant un équilibre entre le développement économique et la protection de l’eau », a conclu M. Cormier.

La Chambre de commerce du Grand Shediac a comme mission d’être la principale voix des entreprises et des industries. Elle est dédiée à l’amélioration des opportunités de croissance et à l’encouragement du développement social et économique ainsi que du bien-être des citoyens vivant dans la région du Grand Shediac.

-30-

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Anne McGraw de la Chambre de commerce du Grand Shediac, au (506) 531-2202 ou par courriel chambrecommerceshediac@nb.aibn.com